samedi 28 août 2021

Partage personnel

Au cours des vingt dernières années, vous avez été toujours plus nombreux à visiter Météo Laurentides ainsi qu'à vous abonner à sa page Facebook ou à Twitter. À moins d'être une connaissance personnelle ou encore un fidèle adepte, vous ne savez peut-être pas que je suis d'abord enseignant de formation et que j'opère seul ce site. Offrir un service gratuit et de qualité demande un investissement de temps très important.

Comme spécifié sur la page d'accueil de Météo Laurentides, le but premier de ce site est de «mettre en garde le public des Laurentides contre le temps violent d'été et d'hiver tels les orages violents, la pluie abondante, la neige abondante, les bourrasques de neige, la pluie verglaçante et les vents violents pour ne nommer que ces phénomènes potentiellement dangereux». En complément à cette mission, des prévisions météorologiques quotidiennes sont aussi publiées, peu importe les conditions. Lorsqu'il ne m'est pas possible de mettre le temps nécessaire à la réalisation d'une prévision de qualité ou encore lorsqu'il ne m'est tout simplement pas possible de publier, les différents liens pointent vers des sites offrant des prévisions météorologiques automatisées issues de modèles numériques reconnus pour être hautement efficaces à court terme.

La pandémie qui nous afflige depuis plusieurs mois a mis beaucoup de pression sur le milieu de l'éducation et il appert que la prochaine année scolaire ne fera pas exception à la dernière. Or, afin de pouvoir continuer à vous partager ma passion et exercer ma profession, il me faut ménager mes efforts en diminuant la fréquence ou en modifiant parfois les heures de diffusion de mes prévisions quotidiennes.

Vous avez été plusieurs à relever au cours des derniers jours et des dernières semaines une diminution des publications. Vous en connaissez maintenant mieux la cause.

Je vous remercie pour votre compréhension et je vous invite à demeurer fidèle à Météo Laurentides en tout temps!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire